Recherche
Catégories
Liens :

Les avantages du rachat de crédit

Une multitude de dettes (découvert bancaire, prêt personnel, crédit conso, etc.), avec des montants plus ou moins importants, des échéances différentes et aussi des taux de remboursements tous aussi divers les uns les autres…. Au bout d’un moment, gérer ces nombreux crédits peut prendre trop de temps et d’énergie. La solution, c’est le rachat de crédit.

La restructuration de crédit pour payer moins

Le rachat de crédit est aussi appelé restructuration de crédit, ou regroupement de prêt. Ce mécanisme financier consiste, effectivement, en un regroupement de plusieurs dettes éparses pour n’en faire qu’une seule. Les dettes sont analysées, puis négociées auprès d’un établissement financier. Ce dernier accorde alors un taux de remboursement unique sur l’ensemble des dettes. L’effet majeur de ce procédé est de réduire le montant du remboursement mensuel du débiteur de sortir du surendettement. Celui-ci disposera d’une échéance plus longue pour payer sa dette à l’égard de l’établissement financier. Ainsi, la restructuration de crédit permet de réduire considérablement le remboursement mensuel, parfois jusqu’à 50% du montant précédent.

Le regroupement de prêt selon la nature des dettes

Le rachat de prêt est possible pour regrouper toutes sortes de dettes. Il faut toutefois distinguer les dettes dites de consommation (crédit auto, crédit moto, découvert bancaire, etc.) de celles ayant un élément immobilier. Cette dernière catégorie de dettes donnera lieu à un rachat de crédit immobilier, tandis que les dettes de consommation seront rassemblées dans un regroupement de crédit conso. Selon la nature des dettes, le pourcentage de leur remboursement en cours ainsi que leur montant respectif, la restructuration de crédit sera traitée différemment. Mais le résultat sera toujours le même : d’une part, les créanciers du débiteur (celui qui a plusieurs crédits en cours) seront désintéressés, c’est-à-dire payés, et d’autre part, le débiteur paiera régulièrement une somme moins importante à l’établissement financier.

Les autres utilisations de la restructuration de crédit

A noter que le regroupement de crédit est ouvert à toute personne souhaitant le réaliser. Particulier, entreprise, fonctionnaire, du moment que le débiteur présente les conditions requises, notamment une garantie de solvabilité (co-emprunteur, caution, hypothèque, etc.), tous ces gens peuvent effectuer un rachat de prêt et réduire leur remboursement mensuel. La restructuration de crédit fournit aussi d’autres avantages, souvent méconnus. Il est possible en effet d’inclure dans l’opération financière la souscription d’un nouvel emprunt. Cela permet d’obtenir de la liquidité supplémentaire, et de lancer de nouveaux projets. Moins d’argent à payer, un surplus d’argent disponible, une situation idéale pour réaliser ses rêves. Certaines personnes étaient proches du surendettement parce que les dettes antérieures, cumulées et mal gérées, avaient résorbé leur pouvoir d’achat. Avec le regroupement de crédit, elles peuvent ainsi prendre un nouvel élan, ou un nouveau départ.

Tout d’abord, il faut savoir que lorsque vous demandez un rachat de crédit, c’est souvent pour réduire votre taux d’endettement afin de mieux profiter de la vie au quotidien. Le courtier (http://www.cafpi.fr/ www.empruntis.com/), qui est mandaté par l’emprunteur, vous, monte un dossier afin d’obtenir des meilleures offres de rachat de crédit. Lorsque vous souhaitez obtenir un rachat de crédit, il est tout à fait possible de joindre plusieurs courtiers pour multiplier les chances de l’obtenir. Mais cette initiative a peu de chances de déboucher puisque les différentes demandes vont sûrement arriver au sein des mêmes organismes. Pour que votre dossier soit validé et aboutisse, il faudra bien choisir votre courtier qui va monter et argumenter au mieux votre dossier.

Vous pouvez quand même aller voir deux courtiers pour multiplier vos chances si les courtiers choisis sont très compétents. Toutefois, faites attention que les deux courtiers ne fassent pas partie de la société de rachats de crédits.

Rassurez-vous, le courtier, appelé aussi l’intermédiaire en opérations bancaires, est rémunéré qu’après acceptation de l’opération par vous-même. Vous n’aurez pas de frais à avancer au préalable dans la mesure où l’ensemble des frais du rachat de crédit est intégré dans le plan de refinancement. Une fois la décision du courtier prise, vous devrez fournir à ce dernier un certain nombre d’informations et de justificatifs nécessaires à la création de votre dossier. Par exemple, vous devrez attester que votre situation professionnelle est stable, élément indispensable à la bonne conduite de votre dossier. De plus, le courtier devra connaître le nombre d’enfants à charge, votre loyer, vos revenus et d’autres informations qui l’aidera à défendre votre dossier. Alors prêt(e) pour le rachat de vos crédits? N’hésitez pas à demander des devis afin de juger à l’avance des probabilités d’acceptation de votre dossier.

Contester le rejet de son dossier de surendettement

Première hypothèse :

Nom, prénom Profession Adresse Code postal, ville

Cette somme sera remboursée en ………………….. échéances, le 1er de chaque mois.

La première échéance doit intervenir le 1 …………(mois) de l’année …………, et la dernière le 1 ………… de l’année ………….

Secrétariat de la Commission de surendettement de (département) Banque de France de (ville) Adresse

En cas de non-règlement d’une seule échéance, la totalité du prêt deviendra immédiatement exigible, sans qu’il soit besoin d’une mise en demeure. Intervention du conjoint M ………………….., conjoint de M ………………….., marié(e) sous le régime de ………………….., accepte expressément la présente reconnaissance de dettes. Signature de l’emprunteur précédée de la mention manuscrite : Bon pour la somme de ………… au principal et intérêts.

Signature du conjoint :

Bon pour acceptation de la reconnaissance.

Deuxième hypothèse :

Nom, prénom Profession Adresse Code postal, ville

Lettre recommandée avec AR

Je soussigné(e), (nom, prénoms) ……………… ………………………. demeurant à …………………………. (adresse), conformément aux dispositions de l’article R. 331-8 du Code de la consommation, déclare contester la décision de la Commission de surendettement concernant l’irrecevabilité de ma demande d’examen de ma situation financière au regard de la procédure de traitement des situations à surendettement, prévue aux articles L. 331-1 et suivants du même code. Cette décision de refus d’ouverture de la procédure m’a été notifiée le (date de réception de la lettre recommandée).
………………………………………………………………………………

Je la conteste pour les raisons suivantes :

Je demande que ma déclaration soit transmise au juge de l’exécution avec mon dossier. Fait à …………………………., le …………………………. Signature